Guide de PRIX fenêtre : matériaux, dimensions, normes, vitrages et prix.

Guide fenêtre : tout sur les matériaux, dimensions, normes, vitrages et prix
4.3 (85.83%) 103 votes

Un guide complet sur le choix et la pose de fenêtre : nous vous décrivons l'ensemble des matériaux, comment bien isoler votre maison avec des fenêtres, quels types de fenêtre choisir et les tarifs associés des menuisiers. 

Guide fenêtre

I. Les différents types de fenêtres

Les fenêtres ne sont pas seulement ce qui vous permet de juger du temps qu’il fait dehors en vous levant le matin, elles sont les yeux et les poumons indispensables de toute architecture accueillant la vie.

Lumière naturelle, aération et air frais, vue sur l’extérieur, confort de la maison, sécurité, les fenêtres sont non seulement indispensables, elles peuvent dans certains cas devenir très esthétiques. Que ce soit de simples hublots ou d’immenses baies vitrées...

1. Les éléments de la fenêtre

Une fenêtre se compose de :

  • une ouverture dans le mur (chambranle) qui sert d’appui de fenêtre
  • un linteau
  • un châssis avec système d’ouverture/fermeture (sauf dans le cas des fenêtres fixes)
  • un vitrage
  • un appui de fenêtre ou tablette de fenêtre

Petite histoire : les fenêtres sont apparues au XIIe siècle et n’ont cessé d’évoluer, depuis la meurtrière et la lucarne ou l’oculus, pour varier en tailles, en formes et en articulations ou nombre de vantaux. Certaines peuvent être très sophistiques avec des chambranles en arches. Mais de nos jours et dans le cadre des habitations, elles sont généralement de forme rectangulaire à simple ou double battant.

Elles s’installent dans le chambranle généralement maçonné d’un mur (ou d’une toiture). En haut du chambranle, le linteau (poutre, pierre, acier ou maçonnerie) renforce le mur et permet à la partie haute de la façade de maintenir sa solidité et de ne pas s’effondrer.

Formes de fenêtre

Le vitrage, qui peut être simple, une fenêtre double vitrage ou triple, avec divers traitements (verre Securit, filtre UV, etc.) est fixé au châssis qui peut être en bois, aluminium ou une fenêtre PVC sur mesure.

Les systèmes d’ouverture/fermeture des fenêtres peuvent être des loquets, une simple poignée, une espagnolette (une sorte de crochet agrippe le bâti en haut et en bas), ou encore une crémone (bouton de poignée qui se tourne et verrouille le haut et le bas de la fenêtre).

Certaines fenêtres sont munies de ferronnerie d’art, garde-corps fenêtres, grilles (on entrouvre souvent au rez-de-chaussée des immeubles haussmanniens), barreaux...

On dote généralement les fenêtres de stores (stores de fenêtre intérieurs et/ou extérieurs), de rideaux (voire doubles rideaux de fenêtre), de moustiquaires ou de volets (roulants ou à battants).

S’il est tout à fait possible de se faire construire une fenêtre sur mesure en bois, profilé ou PVC chez un menuisier, aujourd’hui la solution la plus courante est d’acheter dans un bloc-fenêtre équipé de double vitrage. Il existe une vaste offre de matériaux, coloris, dimensions et options.

2. Systèmes d'ouverture et formes

Parmi les formes les plus courantes de fenêtres, on distingue :

  • les fenêtres classiques
  • les portes-fenêtres
  • les baies vitrées
  • les fenêtres de toit
  • les fenêtres ornementales à vitraux
  • les fenêtres en arc
  • les puits de lumière
  • les fenêtres à claire-voie (en hauteur, pour éclairer, mais limiter la vue)
  • les soupirails

Pour ce qui est du fonctionnement de l’ouverture/fermeture, on trouve :

  • fenêtres coulissantes : un ou deux châssis fixes coulissent latéralement
  • fenêtres à guillotine : un châssis mobile monte et descend sur un châssis fixe
  • fenêtres à la française : ouverture en vantail pivotant verticalement vers l’intérieur
  • fenêtre à l’anglaise : ouverture en vantail pivotant verticalement vers l’extérieur
  • fenêtre pivotante : ouverture à pivot vertical en son milieu vers l’extérieur
  • fenêtre basculante : deux pivots centraux permettent de basculer la fenêtre verticalement. Typique des fenêtres de toiture
  • fenêtre oscillo-battante : pouvant s’ouvrir par un axe vertical ou basculé sur un axe horizontal bas

3. Fenêtre bois, alu ou fenêtre PVC ?

Il est possible de faire construire une fenêtre sur mesure dans une vaste sélection de matériaux, les principaux étant le bois, l’aluminium et le PVC.

Le choix ne doit pas se faire que sur des critères esthétiques : le prix est très variable et les propriétés également.

Fenêtre bois

Fenêtre bois

Le bois est souvent choisi pour ses propriétés isolantes et esthétiques, pour un matériau élégant et chaleureux. On le traite ou on utilise du bois autoclave (traité dans la masse) pour réduire l’entretien et les travaux de peintures.

A retenir

Il est déconseillé de poser des fenêtres en bois dans les zones maritimes (humidité). Elles sont plus chères à l’achat et à l’entretien, car le bois est devenu plus rare et plus cher à traiter pour les fabricants.

Fenêtre alu

Fenêtre alu

L’aluminium est de plus en plus utilisé, car il est plus solide que le bois et plus simple à entretenir.

Qui plus est il est léger et assez résistant, ce qui explique qu’on le préfère généralement pour la construction de grandes fenêtres ou verrières et baies vitrées.

Fenêtre PVC

Fenêtre PVC

Le PVC est le matériau de châssis de fenêtre le plus utilisé. Il est résistant, c’est un bon isolant qui s’entretient facilement, existe en une multitude de couleurs et qui est bon marché. 

Bien qu’il ne convienne pas aux fenêtres de grandes dimensions, il est plus facile à manipuler et à usiner. Il résiste très bien aux zones maritimes (humidité et corrosion). C’est malheureusement un matériau polluant.

Les cadres mixtes bois/alu ou PVC/alu sont également disponibles sur le marché, et combinent les avantages des différents matériaux : solides, isolants, résistants. Mais ce type de châssis de fenêtre est plus cher à l’achat.

Il existe une alternative au bois : le placage imitation bois (le plus souvent chêne ou acajou) d’un film acrylique à chaud sur les profilés aluminium.

Il est également possible d’appliquer un traitement de surface sur les profilés aluminium (anodisation) qui va créer une couche supérieure très résistante à l’humidité et à la corrosion et offrir un rendu esthétique satiné intéressant.

4. Le vitrage

Le vitrage est l’un des éléments principaux qui composent la fenêtre. C’est bien souvent le type et la qualité du vitrage qui donneront à la fenêtre ses propriétés isolantes, thermiques, phoniques, de luminosité et de sécurité.

Il existe :

  • du vitrage simple, double ou triple
  • du double vitrage avec lame de gaz Argon
  • du survitrage
  • du verre filmé
  • du verre sans tain
  • du verre polycarbonate
  • du verre dépoli
  • du verre armé ou verre trempé
  • du verre autonettoyant
Triple vitrage fenêtre
Fenêtre double vitrage

Pour faire le bon choix, vous devez prendre en compte les propriétés de chaque type de vitrage.

À retenir

En général les blocs-fenêtres doivent mentionner sur l’étiquette du fabricant :

Uw = coefficient de transmission thermique (plus il est petit plus la fenêtre est isolante) Double vitrage : Uw entre 1,1 et 1,6 W/m2, Triple vitrage : Uw entre 0,7 et 0,9 W/m2. K.
Uf = coefficient de la performance des menuiseries
Ug = coefficient de la performance du vitrage.

Important plus le coefficient Uw est petit, plus la fenêtre est isolante.

Le double vitrage est un meilleur isolant (l’air froid est enfermé puis réchauffé entre deux plaques de verre de 4 mm. Il élimine également les problèmes de buée et de condensation. C’est un très bon isolant phonique par ailleurs.

Le prix d’une fenêtre double vitrage est de 100 à 300 € le m².


Le triple vitrage est préconisé pour les habitations qui mettent en priorité l’isolation thermique et les habitations basse consommation.

Son isolation thermique est meilleure, mais son isolation phonique inférieure. 

Le triple vitrage est particulièrement agréable en été, car il laisse moins entrer la chaleur de l’extérieur.

Le triple vitrage assure un confort optimal en été du fait qu’il capte peu la chaleur du soleil. On le recommande dans les régions très ensoleillées.

Le prix d’une fenêtre triple vitrage est de 100 à 350 € le m².


Le vitrage en verre armé a pour objectif de sécuriser les points d’accès de l’habitation et retarder les effractions. Le verre armé est souvent utilisé dans les locaux industriels ou les constructions navales.

Une grille de métal fine est disposée entre deux vitres. Il n’est pas incassable, mais il retarde les intrusions. Son isolation thermique est toutefois assez faible.

Le prix d’une fenêtre en verre armé est de 70 à 100 € le m².


Le verre trempé est chauffé à 700 °C puis refroidi rapidement pour une résistance aux chocs largement supérieure à celle du verre classique.

En cas de bris, c’est un verre Securit qui se brise en petits éclats non coupants. Ses capacités isolantes sont bonnes.

Le prix d’une fenêtre en verre trempé est de 100 à 400 € le m².


Le simple vitrage est très peu isolant et provoque un inconfort thermique important. Il occasionne également de la condensation.

Si vous ne souhaitez pas changer le vitrage de vos anciennes fenêtres, il existe des solutions pour améliorer les qualités du simple vitrage.

Les films « isolants » vont diminuer les pertes thermiques, mais leur impact restera assez faible, car ils ne solutionnent pas la déperdition thermique par le châssis.

On ne pose plus de simple vitrage, sauf sur les cabanes de jardin ou annexes secondaires.

Le prix d’une fenêtre en simple vitrage est de 20 à 40 € le m².
À changer tous les 2 ans.

II. Le prix des fenêtres

Le prix de changement de fenêtre dépendra :

  • Des dimensions et de la forme de la fenêtre
  • Du ou des matériaux
  • Du type de vitrage
  • De la complexité des systèmes d’ouverture
  • Du coût de la main-d’œuvre pour la pose
  • Des tarifs de livraison

À retenir

Rappel des dimensions standard des fenêtres les plus répandues :

Une fenêtre standard à un vantail mesure 750 x 600 mm.
Une fenêtre standard à deux vantaux mesure 1150/1250/1350 x 1000 mm ou 1250/1350 x 1200 mm.
Une porte-fenêtre standard à un vantail mesure 2150 x 600/800 mm.
Une porte-fenêtre standard à deux vantaux mesure 2150 x 1000/1200 mm.

Pose de fenêtre

1. Prix selon les matériaux

Prix fenêtres avec pose (fenêtre double standard,
double vitrage)

Tarif fenêtre 2019

Prix

Prix fenêtre PVC double vitrage

150 à 510 €

Prix fenêtres bois double vitrage

380 à 800 €

Prix fenêtres alu double vitrage

200 à 500 €

Prix fenêtres bois/alu double vitrage

460 à 810 €

Prix fenêtres PVC/alu double vitrage

410 à 750 €

Prix fenêtres sur mesure

Tarif fenêtre 2019

Prix

Prix d’une fenêtre PVC sur mesure

250 à 800 €

Prix d’une fenêtre bois sur mesure

550 à 1200 €

Prix d’une fenêtre aluminium sur mesure

500 à 850 €

Prix des réparations de fenêtres

Tarif fenêtre 2019

Prix

Remplacement des joints de fenêtre PVC

20 € par châssis

Remplacement d’un châssis PVC

<500 €

Remplacement d’un châssis bois

>500 €

Remplacement d’un châssis aluminium

<600 €

Prix de la pose de fenêtre (hors fournitures)

Le prix de pose d’une fenêtre sera plus élevé pour un logement en rénovation que pour un logement neuf, car il faut inclure la dépose de l’ancienne fenêtre.

Tarif fenêtre 2019

Prix

Prix de la pose pour une fenêtre en PVC

80 à 100 €

Prix de la pose pour une fenêtre de toit en PVC

100 à 200 €

Prix de la pose pour une fenêtre en bois

150 à 250 €

Prix de la pose pour une fenêtre en aluminium

100 à 250 €

Prix de la pose pour une fenêtre de toit en alu

400 à 500 €

Prix appui de fenêtre en béton préfabriqué

40 à 100 € Compter 50 € pour la pose

À retenir

À noter que dans le cadre d’une rénovation de fenêtre, la TVA sera à 5,5 % (contre 20 % pour du neuf) pour l’achat et la pose de votre fenêtre.
Renseignez-vous auprès de votre menuisier ou spécialiste des fenêtres.

2. Exemples de devis fenêtre

Le prix pour changer votre fenêtre va dépendre des mêmes critères que pour le prix d’une fenêtre neuve. Auxquels il faudra ajouter la dépose de l’ancienne fenêtre. À noter qu’il est possible de fixer un châssis PVC sur un ancien cadre de fenêtre en bois. Consultez votre artisan au moment de faire établir votre devis pour fenêtre.

Devis fenêtre 2019

Prix

Prix d’une fenêtre alu avec volet roulant intégré

350 à 480 €
(hors pose)

Prix d’une fenêtre de toit fixe

50 à 150 €
(hors pose)

Prix d’une fenêtre panoramique standard

150 à 500 €
(hors pose)

Prix d’une porte-fenêtre en aluminium

1000 à 2000 € (hors pose)

Prix d’une porte-fenêtre en aluminium

1700 à 2700 € (avec pose)

3. Prix des accessoires de fenêtre

Prix des volets de fenêtres

Le volet est un accessoire indispensable aux fenêtres de chambres à coucher. Il sert à la fois à protéger votre sommeil de la luminosité du jour, à protéger votre intimité, et l’été il vous protégera du soleil dans vos pièces à vivre.

Il existe des volets roulants, volets à vantaux ou persiennes.

Les volets se fixent à l’extérieur, avec ou sans caisson. Ils existent en PVC, bois ou aluminium composite.

Prix volet fenêtre 2019

Prix

Prix volets fenêtre PVC

60 à 750 €

Prix volets fenêtre alu

150 à 700 €

Prix volets roulants PVC

200 à 600 €

Prix volets en bois

350 à 2500 €

Prix volets fenêtre à battants alu

300 à 600 €

Prix de la pose de volets de fenêtre standards à vantaux

200 à 300 €

Prix des stores de fenêtres

Store fenêtre

Le store se pose à l’intérieur ou à l’extérieur (pour protéger une terrasse ou un balcon). Il protégera votre fenêtre du soleil.

Selon le matériau (toile, bous, PVC, alu) et la taille, le prix peut varier du simple au décuple...

Prix des stores de fenêtre de taille standard < 2,50 m (hors pose)

Prix

Prix store vénitien en bois

100 à 200 €

Prix store vénitien en aluminium

30 à 120 €

Prix store vénitien en PVC

20 à 150 €

Prix store fenêtre enrouleur

60 à 150 €

Prix store japonais pour fenêtre 

200 à 300 €

Prix des moustiquaires pour fenêtre

On trouve désormais pour l’été des moustiquaires de fenêtre fixes ou enroulables. On trouve également des filtres à pollens à poser sur les fenêtres.

Prix moustiquaire fenêtre : 10 à 30 €
Prix filtre pollen fenêtre : 10 à 20 €

Prix grille de fenêtre

Prix de grille de fenêtre en fer forgé standard : 50 à 100 €
Prix grille de fenêtre en fer forgé artisanal : 250 à 1500 €

4. Où acheter ses fenêtres ?

Si on souhaite acheter une fenêtre sur mesure, quel que soit le matériau, on s’adressera en priorité à un artisan menuisier, qui sera capable de fabriquer une fenêtre à vos dimensions.

Le délai de livraison en ce cas peut aller de 1 à 3 mois.

Pour les plus pressés ou les fenêtres de dimensions standard, on trouve des blocs fenêtres (châssis+fenêtre) soit en grandes surfaces de bricolage, soit auprès de magasins spécialisés en fenêtres.

Grandes surfaces de bricolage

Brico Dépôt : vous trouverez chez le spécialiste du bricolage discount des fenêtres, porte-fenêtre, fenêtres de toit et baies vitrées aluminium, bois et PVC. Mais les rayons de la grande surface proposent également selon arrivages des raccords et accessoires pour fenêtres : poignées, volets, stores, quincaillerie, joints…

Le prix d’une fenêtre PVC Brico Dépôt va de 70 à 430 €.

Castorama : le rayon menuiserie de Castorama propose des portes-fenêtres, fenêtres et fenêtres de toit, des volets, de la vitrerie et propose un service de menuiserie sur mesure.

Leroy Merlin : La gamme fenêtre Leroy Merlin est également assez riche. C’est l’une des rares GSB à vous proposer de créer des fenêtres sur mesure en ligne.

Le prix de pose fenêtre Leroy Merlin est de 240 € par fenêtre. 
Le prix d’une fenêtre PVC Leroy Merlin double vitrage varie de 70 à 380 €. 

Magasins spécialisés fenêtres

Tryba : concepteur, fabricant et installateur d’huisseries (portes et fenêtres) en France. La marque s’est spécialisée dans le sur mesure.


Le prix d’une fenêtre Tryba PVC commence à 90 €. Autres tarifs fenêtres sur devis.

Art et Fenêtres : voici un autre spécialiste des fenêtres, volets, portails, portes et portes-fenêtres avec un large réseau de points de vente et d’installateurs.


Le prix d’une fenêtre Art et Fenêtres PVC varie de 50 à 700 € selon le nombre de vantaux.

Lapeyre : marque et magasins spécialisés dans la menuiserie des maisons individuelles, Lapeyre vend des fenêtres et fenêtres de toit en PVC, aluminium, bois et matériaux composites notamment.


Le prix d’une fenêtre PVC double vitrage Lapeyre va de 110 à 270 €.

K Line : le leader français de la fenêtre aluminium propose une large sélection de fenêtres, portes-fenêtres, portes, baies et volets roulants en aluminium de qualité supérieure.


Pour un oscillo-battant aluminium standard double vantaux, le prix d’une fenêtre K Line se situe en moyenne autour de 800 €.

III. Les travaux autour de la fenêtre

1. Rénovation et remplacement

Il existe une série de (bonnes) raison de faire des travaux sur vos fenêtres : ponts thermiques, mauvaise isolation acoustique, boiserie ou châssis abîmé, tablette vieillie ou qui s’effrite, simple vitrage à remplacer, condensation…

Pour envisager des travaux de rénovation ou de remplacement de vos fenêtres, vous devez d’abord faire un diagnostic du dormant :

  • Le châssis ​​​​en bois est-il en bon état ou a-t-il pris l’humidité ?
  • Le linteau supporte-t-il correctement le poids du mur ?
  • Les dimensions sont elles suffisantes en termes de luminosité pour votre pièce ?
  • Une aération est-elle installée sur ou autour de votre fenêtre ?
  • Le vitrage est-il conforme à vos attentes ? Observez-vous des ponts thermiques ?

La dépose partielle consiste à recouvrir les anciens dormants (bois) avec les nouvelles huisseries (bois, PVC ou alu). Mais cela suppose un cadre de fenêtre resté en parfait état sans trace d’humidité ni de déformation. Cela permet de faire une rénovation de fenêtre partielle.

Dans le cas d’une dépose intégrale, il faudra faire tarifer sur votre devis le prix de dépose supplémentaire à la pose de nouvelles fenêtres.

Vous pouvez également si vos cadres et châssis sont en bon état et le permettent, changer simplement le vitrage.

Quels que soient les travaux de rénovation de fenêtres que vous envisagez, eux-ci doivent être faits dans les règles de l’art, en veillant à respecter les normes de pose.

À retenir

Il est souvent préférable, financièrement et techniquement, de changer l’intégralité de la fenêtre plutôt que de faire une rénovation partielle. On a alors plus de maîtrise sur les performances et on est en mesure de garantir des mesures et dimensions standard.

Les bricolages comme le survitrage ou la pose de films de fenêtre sont déconseillés et ne peuvent être que des solutions très temporaires.

2. Isolation de fenêtre

Isolation fenêtre

L’une des principales raisons qui motivent les travaux de rénovation des fenêtres est l’isolation.

Le double vitrage permet de gagner 80 % de chaleur supplémentaire par rapport au simple vitrage, et donc de faire significativement baisser la note de chauffage.

L’isolation acoustique ne doit pas non plus être négligée, a fortiori si vous habitez en ville ou sur une route passante.

Pour renforcer l’isolation d’une fenêtre, trois solutions s’offrent à vous :

  • Calfeutrer la fenêtre
  • Changer le vitrage
  • Changer la fenêtre intégralement

Le calfeutrage est la méthode la plus économique, qui consiste à reboucher les ponts thermiques sur une caisse de fenêtre : silicone, joint de fenêtre, mousse expansive isolante, bandes d’isolation… Cette technique permettra de limiter les entrées de froid. Cependant pour efficacement augmenter l’isolation d’une fenêtre il faudra plutôt changer ou le vitrage ou le bloc fenêtre.

Selon le type de fenêtre et châssis que vous avez, il est possible de remplacer le simple vitrage par du double ou triple vitrage. Consultez un artisan pour étudier la faisabilité de cette modification.

Le changement complet de vos fenêtres vous permettra de prendre en main de A à Z l’isolation thermique et acoustique en choisissant les matériaux et le vitrage les plus performants.

Pensez à bien consulter les coefficients Uw indiqués par les fabricants : généralement les fenêtres en PVC ont un coefficient thermique de 1,4 W/m². Le coefficient des fenêtres en aluminium est plus élevé (donc l’isolation thermique moins performante).

La fenêtre triple vitrage avec des lames d’air, de gaz ou d’argon est le top du confort thermique.

N’oubliez pas que les rideaux et les volets jouent également un rôle important dans l’isolation de votre fenêtre : certains rideaux sont doublés d’un isolant qui renvoie le froid vers l’extérieur et le chaud vers l’intérieur.

3. Étapes de pose et conseils de pros

À retenir

Attention, les travaux sont réglementés : il vous faudra un permis ou une autorisation de construire de votre mairie. Si vous remplacez une fenêtre par une nouvelle aux caractéristiques physiques différentes (dimensions, matériaux, couleur) vous devez faire une déclaration préalable. Si au contraire vous remplacez vos fenêtres par des fenêtres aux caractéristiques identiques vous serez dispensé d’une demande d’autorisation.

La création d’une nouvelle fenêtre est considérée comme travaux lourds et suppose un dossier de demande de permis de construire. Consultez votre PLU.

Pose de fenêtre (c) Janneau

La pose et l’installation d’une fenêtre se font par étapes :

  1. Mesures : on prend les mesures de la structure qui va recevoir le bloc fenêtre. Au besoin, on coule une tablette de fenêtre.
  2. Réglages et calage : des pattes de scellement sont fixées pour permettre d’encastrer le bloc fenêtre.
  3. Scellement : le bloc fenêtre est scellé dans le mur de manière définitivement.
  4. Calfeutrage : les éventuels jours autour du bloc ou entre le bloc est le mur sont bouchés

4. Pose de fenêtre par un pro

Lorsque vous choisissez un professionnel pour poser vos fenêtres, choisissez de préférence un artisan ou une entreprise RGE Qualibat (Reconnu Garant de l’Environnement).

Lorsque vous demanderez des devis fenêtre, spécifiez s’il y aura dépose du dormant. Privilégiez les artisans qui viennent faire une évaluation sur place, surtout si la configuration est complexe. Vérifiez bien les références et assurances professionnelles de votre artisan.

Tout devis doit préciser les propriétés des fournitures : coefficient Uw, détails et matériaux du châssis et vitrage, labels et normes du fabricant de fenêtres, etc.

Le prix de pose d’une fenêtre varie selon le type de fenêtres, la dépose de l’existant, la configuration (façade ou toiture par exemple), le matériau et la région.


Les tarifs horaires moyens constatés (main-d’œuvre seulement) sont de 50 € de l’heure et 350 € la journée.


Faire appel à un professionnel pour poser et installer sa fenêtre permet de bénéficier de la garantie décennale ainsi que d’une TVA à taux réduit.

Adressez vous soit à un fenêtrier, un vitrier ou menuisier. La plupart des fabricants de fenêtres vous proposeront de contacter les artisans de leur réseau. Ce qui ne devra pas vous empêcher d’être vigilant.

Il est possible de réaliser soi-même la pose d’une fenêtre à l’identique si on est bon bricoleur et que la façade est en bon état et qu’aucun travail de maçonnerie ne sont à prévoir.

​​​​
Il vous faudra toutefois le matériel nécessaire : perceuse à percussion, fil à plomb, burin, chevillette, pattes de scellement, pattes équerres, mastic en cartouche…

5. Entretien

Entretien fenêtre

Les intempéries sont les principaux facteurs de vieillissement ou d’usure des fenêtres. Un entretien régulier permet de retarder les dégradations.

> Entretien de fenêtre PVC : le PVC résiste aux conditions climatiques les plus extrêmes et ne nécessite ainsi que très peu de nettoyage. Juste du savon noir + eau chaude ou vinaigre. Pas de produits abrasifs.

> Entretien de fenêtre bois : le bois est un matériau altérable qui demande beaucoup d'entretien. Il doit être régulièrement traité/poncé/repeint, revernis ou traité.

> Entretien de fenêtre alu : l'aluminium nécessite un entretien minimum contre la corrosion, au savon noir et à l'eau chaude, suivi de l'application éventuelle d’une couche de déperlant.

Pour tous les types de fenêtres, vérifiez régulièrement les joints, huilez les poignées et systèmes de verrouillage ainsi que les volets.

À retenir


Selon l’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur (Oqai), nos logements sont 5 à 7 fois plus pollués que l’extérieur : allergies, asthme, acariens, virus, humidité…

On pose des grilles d’aérations fixes ou réglables sur les fenêtres, en plus de la VMC, selon la norme XP P 50-410 de débit minimum d’extraction des systèmes de ventilation de fenêtre. Le débit minimal est fonction de la nature des pièces et de leur nombre.

Grille aération fenêtre

IV. Aides financières et réglementation

1. Les avantages fiscaux et aides

Crédit d’impôt fenêtre 2019 : la pose des fenêtres est exclue des travaux éligibles au crédit d’impôt depuis le 28 mars 2018. Seul le remplacement des fenêtres en simple vitrage permet un crédit d’impôt représentant 15 % du coût des travaux, avec un plafond de 100 € par fenêtre.

Cependant les travaux de rénovation énergétique restent bien éligibles à la TVA à 5,5 %, à la condition de passer par un professionnel qualifié. La construction dans le neuf n’est pas concernée.

2. Normes et labels

Sécurité des personnes : une fenêtre ou une porte-fenêtre doit pouvoir garantir un haut niveau de sécurité pour les personnes et il y a un niveau de résistance aux chocs à respecter.

Le marquage « CE » des fenêtres est obligatoire pour tous les produits mis sur le marché européen.

Dans certaines zones du territoire davantage exposées aux risques sismiques, la Réglementation prévoit un niveau d’exigence supérieur pour les fenêtres, portes-fenêtres, blocs-baies, ensembles menuisés et portes extérieures. Cette réglementation graduée s’applique aux bâtiments de la classe dite « à risque normal ».

La marque NF sur fenêtres renforce la confiance et est symbole de qualité pour les professionnels et les consommateurs :

  • Résistance au vent : plus une habitation est exposée, plus l’indice de performance de la fenêtre (V*) doit être élevé.
  • Perméabilité à l’air : une fenêtre dont l’indice de perméabilité à l’air est faible (A*) peut avoir un impact très négatif sur votre consommation d’énergie.
  • Isolation thermique : l’indice thermique ou coefficient thermique doit figurer sur toutes les fenêtres portant la marque NF.
  • Étanchéité : l’indice E* précise le niveau de résistance d’une fenêtre face aux intempéries.
  • Essais mécaniques spécifiques : le label NF évalue l’impact des contraintes appliquées quotidiennement sur les fenêtres et atteste de la fiabilité d’une fenêtre à conserver ses caractéristiques mécaniques sur le long terme. NF apporte la preuve objective de l’endurance d’une fenêtre aux ouvertures et fermetures.

Selon le lieu d’habitation, il est important de respecter des performances minimales : ville, montagne, campagne ou bord de mer, altitude…

Le classement AVE des menuiseries est établi graduellement en fonction de la performance de la fenêtre. La perméabilité de l’air est notée de A1 (léger) à A4 (très fort), l’étanchéité de l’eau (intempérie) est enregistrée de E1 (très faible) à E9 (très fort), il est donc conseillé pour réduire l’humidité de la pièce de choisir une fenêtre dont les performances se situent dans la moyenne à savoir 4A ou 5A.

La lettre B implique que seule la partie inférieure de la fenêtre a été testée. La résistance au vent tient compte de deux critères, la résistance à la pression de V1 (minimum) à V5 (maximum) et la déformation de la fenêtre de A (faible) à C (très faible).

Porte fenêtre

3. Réglementation des fenêtres

Avant toute intervention sur vos fenêtres, consultez-le PLU de votre mairie et vérifiez si vous devez faire une demande de permis de construire pour fenêtre ou d’autorisation de travaux.

Un certain nombre de préconisations doivent être respectées, qui varient localement.

Vous avez le droit de créer des ouvertures dans votre maison (fenêtres, portes, balcons...). Toutefois, il convient de respecter certaines règles de distance des fenêtres vis-à-vis des propriétés voisines si vos travaux permettent de voir dans leur jardin ou dans certaines pièces de leurs maisons.

Pour contester la création d’une ouverture et en demander la suppression, il faut saisir le Tribunal de Grande Instance.

Important

Il est obligatoire de respecter la distance de 1,9 mètre entre la limite extérieure de la future fenêtre et les limites de l’habitation du voisin. La vue oblique d’une fenêtre impose quant à elle la distance de 0,6 mètre entre la future fenêtre et la maison voisine. Le plan local d’urbanisme (PLU) de votre commune peut prévoir une distance encore plus grande, dans certains cas. Renseignez-vous auprès de votre mairie.

Estimer le prix de vos fenêtres

Pour rénover vos huisseries, remplacer vos vieilles fenêtres, améliorer l'isolation thermique et accoustique de votre vitrage ou réparer des fenêtres classiques en bois, faites appel à un artisan qualifié, qui saura vous conseiller et réaliser votre chantier dans les règles de l'art, notamment en améliorant la performance énergétique de votre logement.

Étudiez attentivement les performances des matériaux que vous choisirez pour vos nouvelles fenêtres : certains sont plus adaptés que d'autres selon les dimensions de vos fenêtres ou vos besoin (isolation, filtre UV, résistance aux effractions, protection de l'intimité...)

Si vous construisez du neuf, n'hésitez pas à négocier avec le fabricant des prix de gros pour toutes vos huisseries. Vous économiserez beaucoup d'argent !

X

Questions ? Infos ? Avis ? (Inscription non obligatoire) 0 Commentaires