Guide de la peinture (2020) : bien repeindre sa maison et appartement

Guide des prix des travaux de peinture 2020 (intérieur, extérieur, sols, murs, plafond et façade).

Les tarifs des peintres en bâtiment, bien choisir sa peinture, comment repeindre une façade, et tout savoir sur les peintures techniques pour repeindre votre maison.

guide peinture

I. Comprendre les types de peintures

Le grand avantage de la peinture est aussi son grand inconvénient : il y en a une pour chaque type de support !

Les peintures sont en effet adaptées :

  • à la matière de support (bois, fer, plâtre…)
  • à l’utilisation (sol, mur, plafond…)
  • à l’exposition (sollicitation ponctuelle, intense…)
  • intérieur/extérieur
  • à la longévité désirée (lessivable ou non, résistante à la chaleur…)
  • aux solvants utilisés (à l’eau, glycérol, époxy…)
  • aux différentes techniques d’application (rouleau, pinceau, pistolet…)
  • aux différentes pièces (salle de bain, chambre, garage…)
  • aux apprêts (avec ou sans sous-couche, pour pièces humides…)
  • aux performances de séchage désirées (prise rapide ou séchage lent)
  • etc.

Sans parler des couleurs, effets, résistance aux UV, paillettes, peinture mate ou satinée, trompe l’œil et tous les autres critères purement esthétiques et de rendu !

En d’autres termes : la peinture parfaite existe, idéale pour faire exactement ce que vous voulez… encore faut-il savoir la choisir !

Quant à la peinture universelle ? Elle n’existe pas.

Évaluer la qualité d'une peinture

C’est la loi du marché, les grands distributeurs vont essayer de proposer la meilleure peinture en termes de rapport qualité/prix, et les utilisateurs vont souvent rechercher la peinture la moins chère : surtout lorsque la surface à couvrir est importante.

Toutefois le prix ne devrait pas être le seul critère de décision lorsqu’on achète une peinture. Deux peintures acryliques ne se valent pas nécessairement sur la qualité et parfois quelques euros de plus feront toute la différence, tant sur le rendu que dans la longévité.

La qualité d’une peinture se mesure à :

  • son pouvoir couvrant
  • sa facilité de pose
  • son accroche
  • les émissions de COV réduites
  • sa résistance à la lumière, aux chocs, aux rayures
  • sa finition
  • son aspect « tendu » qui ne laisse pas voir les coups de pinceau
  • la profondeur de sa teinte (quantité de pigments)
  • le ratio produit/m²
  • ses performances techniques (pièces humides, radiateurs…)

Peinture et COV

Le sigle COV désigne les Composés organiques volatils.

étiquette peinture

Il s’agit de produits chimiques (il en existe 300) composants des peintures et qui vont se diffuser dans l’air lors de l’application, et avec le temps. Certains étant plus volatiles et toxiques que d’autres, et notamment cancérigènes : soufre, formaldéhydes, terpènes, benzène.
Certains de ces produits vont déclencher des irritations, étourdissement, allergies…

En raison de leur dangerosité, un barème de notation a été mis en place par la réglementation européenne sur les COV.

L’affichage de la note COV est obligatoire sur les pots de peinture.

Une peinture peut se réclamer « Sans COV » lorsque son taux est inférieur à 5 g/l.

À noter que la présence de plomb dans les peintures est interdite en France.

Les types de peintures

types de peinture

La peinture vinyle, ou peinture vinylique

Définition

Applications

Avantages

Inconvénients

Peinture à base d’eau, de pigments et d’acétate de vinyle.

Peintures à effets et mélanges


Sous-couche sur le plâtre ou les matériaux absorbants

Souple et élastique

Excellente adhérence

Bon pouvoir couvrant

Facile à appliquer

Outils faciles à nettoyer

Bon marché
Dégage très peu d’odeur

On en trouve assez peu en France

Séchage long

Jaunit avec le temps

Ne peut être utilisée en couche de finition

N’adhère pas sur le métal

Le prix de la peinture vinylique en fonction de la qualité du produit, se situe entre 15 et 35 € le m² par un pro
et 0,5 à 5 € le m² si vous l’appliquez seul.

La peinture alkyde

Définition

Applications

Avantages

Inconvénients

Peinture hybride glycérol (à la résine) x acrylique (à l’eau) avec résine alkyde

Multisupport


Intérieur et extérieur


Adaptée aux finitions laquées
(ne laisse pas de marques de pinceau)

Moins toxique que la plupart des autres peintures
Facile à poser
Bon rendu
Séchage rapide
Pas d’odeur
Lessivable
Résistante

Plus épaisse, mais moins couvrante
Moyennement adaptée comme peinture de sol

Le prix de la peinture alkyde, en fonction de la qualité du produit, se situe entre 20 et 25 € le m² par un pro
et 8 et 18 le m² si vous l’appliquez seul.

peinture chaux

Définition

Applications

Avantages

Inconvénients

Peinture naturelle sans résine synthétique ni blanc de titane

Pièces humides


Durcit en absorbant le gaz carbonique de l’air et se transforme à nouveau en pierre calcaire (carbonatation)

Respectueuse de l’environnement
Esthétique
Anti moisissure
Assainissante
Bonne pour les allergiques
Pas d’odeur
Recouvrable
Compostable
Lumineuse
Fini mat
Bon marché

Pigmentation limitée à 2 %
Ne convient pas sur tous les supports (minéral et poreux seulement)
Tache facilement : doit être complétée par une cire de protection

Le prix de la peinture à la chaux, en fonction de la qualité du produit, se situe entre et 20 et 30 € le m² par un pro
et entre 5 et 12 le m² si vous l’appliquez seul.

La peinture acrylique

Définition

Applications

Avantages

Inconvénients

Peinture à l’eau


Pièces sèches


S’applique aussi bien au pinceau qu’au rouleau ou à la brosse


Intérieur seulement

Sans odeur
Outils faciles à nettoyer
Pas d’odeur
Séchage rapide
Moins polluante
Facile à appliquer

Non lessivable
La surface doit être soigneusement préparée
Couvrance modérée

Le prix de la peinture acrylique, en fonction de la qualité du produit, se situe entre et 20 et 30 € le m² par un pro
 et entre 5 et 20 le m² si vous l’appliquez seul.

La peinture glycérol

Définition

Applications

Avantages

Inconvénients

Peinture à l’huile

Pièces humides


Anti salissures


Multi supports


Intérieur et extérieur

Lessivable
Gros pouvoir couvrant
Résistante
Si bien appliquée, bon aspect tendu

Séchage long
Fortes odeurs
Pollution (COV)
Plus complexe à appliquer (attention aux traces)
Nettoyage d’outils au White Spirit
Les défauts du mur seront plus visibles

Le prix de la peinture glycérol, en fonction de la qualité du produit, se situe entre et 22 et 30 € le m² par un pro
 et entre 12 et 20 le m² si vous l’appliquez seul.

La peinture époxy

Définition

Applications

Avantages

Inconvénients

À base d’huile et d’un liant polymère époxy, ainsi que d’un durcisseur.

Tous supports ou presque


Utilisable en extérieur


Parfaite pour les sols

Résistante +++
Imperméable
Supporte le passage intensif
Rendu net
Esthétique

Polluante
Difficile à appliquer
Séchage très long
Prix élevé
Toxique
Outils difficiles à nettoyer

Le prix de la peinture époxy en fonction de la qualité du produit, peut aller jusqu’à 60 € le m² par un pro
 et en moyenne 20 € le m² si vous l’appliquez seul.

La peinture hydrofuge

Définition

Applications

Avantages

Inconvénients

À base de résine

Peut être filmogène, ou respirante

Intérieur ou extérieur


Pièces humides (cuisine, salle de bain…)


Multisupports


Double usage comme traitement anti humidité en sous-couche

Sous-couche ou couche de finition
Efficace contre la condensation
Séchage rapide
Peut être recouverte par une peinture normale, de couleur

Couleur blanche uniquement
Utile en prévention, mais sur un mur humide en restauration elle ne suffira pas
Salissante avec le temps

Hydrofuge respirante ou filmogène ?

Attentions lors de l’achat : la peinture hydrofuge intérieure est imperméabilisante, mais la peinture hydrofuge extérieure est respirante afin de laisser l’humidité évacuer du mur de façade.

Le prix de la peinture hydrofuge en fonction de la qualité du produit, se situe entre et 15 et 30 € le m² par un pro
 et 20 à 35 € le m² si vous l’appliquez seul.

Les peintures écologiques

Définition

Applications

Avantages

Inconvénients

Peintures naturelles sans liants ni solvants chimiques, minérales ou végétales

Dans le cadre d’une construction HQE


Bénéficient souvent de l’Écolabel européen

Respectueuses de l’environnement
Non toxiques
Conviennent aux personnes fragiles
Antipoussière, car antistatiques
Souvent anti moisissures
Recyclables
Peuvent convenir aux pièces humides
Esthétiques

Résistance et longévité plus courtes que les autres types de peinture
Peu lessivable

Le prix des peintures écologiques, en fonction de la qualité du produit, se situe entre et 20 et35 € le m² par un pro
et entre 15 et 20 le m² si vous l’appliquez seul.

Les peintures techniques

peinture phosphorescente

Ces dernières années, les laboratoires de chimie et les coloristes ont fait de véritables progrès et cherchent à séduire une nouvelle clientèle en proposant des produits novateurs pour répondre à une demande qui existe.

Voici quelques-unes de ces peintures spéciales :

Type de peinture

Propriétés

Prix de la peinture (prix moyen)

Peinture dépolluante

Absorption et destruction des polluants de l’atmosphère intérieure.
Assainissement de l’air. 
Recommandée en construction labellisée Haute Qualité Environnementale.

À partir de 35 €/litre

Peinture ardoise ou tableau noir

Pour écrire à la craie et effacer.
Pratique dans les cuisines sur une petite surface ou dans les chambres d’enfant.

À partir de 40 €/litre

Peinture tableau effaçable

Vernis transparent à appliquer sur fond blanc, pour obtenir un tableau effaçable compatible avec les feutres non permanents.

À partir de 90 €/litre

Peinture 3 en 1

Peinture qui combine enduit de rebouchage, sous-couche et peinture de rafraîchissement.

À partir de 95 €/litre

Peinture pour Home cinéma ou peinture-écran

Peinture technique avec particules réfléchissantes et finition mate, pour rune bonne qualité et contraste des images, pour remplacer un écran de cinéma avec vidéoprojecteur.

À partir de 85 €/litre

Peinture phosphorescente ou peinture photoluminescente

Tous supports.
Invisible de jour, phosphorescente la nuit.
Utilisée dans les chambres d’enfant ou pour certains marquages de sécurité au sol par exemple (déplacements nocturnes ou marches d’escalier).

À partir de 50 €/litre

Peinture dépolluante

Absorption et destruction des polluants de l’atmosphère intérieure.
Assainissement de l’air. 
Recommandée en construction labellisée Haute Qualité Environnementale.

À partir de 35 €/litre

Le papier à peindre

Le papier peint se pose vite, il est non salissant, et il a l’immense avantage de camoufler les défauts du mur sans devoir le réenduire complètement. Certains papiers peints résistent très bien à la graisse, à l’humidité et aux tâches, voire sont lessivables.

La peinture, elle, est salissante, parfois fatigante à poser, et demande un minimum de préparation des murs.

Pour le compromis idéal, on trouve donc du papier à peindre.
Il vous permettra de jouer avec les textures, avec un effet bois, tissé ou intissé, fibreux ou en reliefs.

Il ne tient qu’à vous ensuite de peindre par-dessus ce papier blanc et de lui appliquer la ou les couleurs de votre choix !

Le retour du stuc, ou stucco vénitien

Le stuc était à une certaine époque très apprécié : on l’aimait pour les effets déco un peu baroques et chargés, qui permettaient de réaliser, comme des trompe-l’œil

Le stuc vénitien était notamment beaucoup utilisé sur des colonnades et arcades pour imiter le marbre antique, des effets moirés de couleur et des finitions de très haute qualité, toujours à la main. Même si ce genre de technique était surtout réservée aux grandes demeures.
Puis le stuc est tombé en désamour… avant de revenir récemment sous les projecteurs.

On a récemment redécouvert l’attrait écologique du stuc : c’est un enduit à la chaux. Il laisse respirer et qu’il protège des champignons et bactéries.

On pose le stuc au platoir, en plusieurs couches qu’on laisse sécher avant de les travailler en les lissant, en les peignant, en les voilant ou en leur donnant une structure.
Une couche finale lustrante de cire saponifiée donne au stuc tout son effet classique.
Une fois posé, le stuc a une longévité supérieure à celle de la peinture.

Les stucs contemporains se trouvent à partir de 10 € le kilo en matériau seul.
Un peintre spécialisé stuc pourra vous faire la pose en plusieurs passages et le lustrage à la cire pour un tarif entre 45 et 70 € le m².

Monocouche ou bicouche ?

La plupart des fabricants annonceront par principe commercial que leur peinture est monocouche. C’est faux.

90 % des peintures sont bicouches (voire multicouches).

Les peintres professionnels se content rarement de passer une seule couche.

Le nombre de couches dépend :

  • du matériau de support
  • de la quantité de peinture utilisée sur votre rouleau
  • de la dextérité du peintre
  • de la couleur préexistante et de la couleur souhaitée

II. Choisir sa peinture : quelle peinture pour quelle pièce ?

quelle peinture

Peinture sur béton, sur carrelage, sur papier ou sur plancher : il s’agit de peintures aux propriétés absolument différentes.

C’est pourquoi vous devez définir la pièce de destination, le matériau de support et l’usage.
Une fois que vous aurez fait ce travail, 90 % du choix sera déjà déterminé.

Pièce

Support/matériau

Caractéristiques

Prix de la peinture au litre

Cuisine

Sol (carrelage, béton, plancher, brique, pierre…)
Murs
Plafond

Lessivable
Anti taches de graisse
Supporte la vapeur

Prix de la peinture de cuisine
À partir de 50 €/litre

Sol (carrelage, béton, plancher, brique, pierre…)

Intérieur





Extérieur

Protection anti taches

Anti choc

Résistance au passage

Lessivable


Résistance aux UV
Résistance aux écarts de température
Poreuse pour laisser passer la pluie

Prix de la peinture pour sol
À partir de 50 €/litre

À partir de 75 €/litre

Salle de bain

Sol
Plafond
Parois de douche
Murs

Hydrofuge
Anti moisissures
Anti traces

Prix de la peinture de salle de bain
À partir de 50 €/litre

Chambres

Sol
Plafond
Mur

Mates et douces
Sans COV (antiallergènes)
Lessivable pour une chambre d’enfant (ou peinture spéciale de type tableau)

Prix de la peinture de chambre
À partir de 10 €/litre

Pièces à vivre

Sol
Plafond
Mur
Mobilier
Cadres de fenêtres

Idéalement multisupports pour repeindre le mur en plâtre et les plinthes en bois par exemple, avec le même pot.
Satinée ou mate, selon l’éclairage.

Prix de la peinture de salon ou salle à manger
À partir de 10 €/litre

Garage, atelier

Sol
Murs
Plafond

Hydrofuge
Anti moisissures
Anti traces

Prix de la peinture de garage ou atelier
À partir de 25 €/litre

Façade extérieure

Bardages de façade en bois, clôtures en bois, panneaux de jardin, poutres et portes en bois…





Portails en fer, grilles en fer, portes de garage en aluminium, bardage de tôle ondulée, volets en métal, zinguerie extérieure…




Clôtures ou portails en plastique, PVC, portes en PVC, vérandas en Plexiglas, bardage de façade en matériau composite plastique, tuyaux, gouttières, volets PVC…


Repeindre par-dessus un crépi (peinture spéciale ravalement de façade)









Les peintures de toit

Peinture spécifique bois
Anti agressions extérieures
Résistante dans le temps
Respirante et microporeuse (.
Filmogène (anti insectes)
Fongicide (anti champignons et mousse)


Peinture spécifique métaux
Anti corrosion (peinture antirouille)
Anti agressions extérieures
Idéalement en gel ou épaisse et garnissante


Peinture spécifique PVC et matériaux plastiques
Sous-couche de résistance après un nettoyage en profondeur.
Anti agressions extérieures


Peinture spécial ravalement ou crépis de ravalement
Peinture au rouleau large ou au pistolet
Peinture acrylique en phase aqueuse.
Attention, le crépi n’étant pas lisse ni plan, vous consommerez plus de peinture que sur une surface lisse !


Peinture de rénovation et protection de la toiture
Adaptée tuile, ciment, terre cuite, tôle ou bois.
Anti humidité et corrosion
Hydrofuge

Prix de la peinture pour façade
À partir de 20 €/litre







À partir de 15 €/litre






À partir de 50 €/litre






À partir de 12 €/litre









À partir de 20 €/litre

La classification des peintures par résistance à l’abrasion humide et mécanique

La résistance à l’abrasion humide et mécanique est définie par la norme DIN EN 13 300 et est divisée en cinq classes, de la plus élevée à la moins élevée.

Pour des sols ou surfaces exposées aux abrasions mécaniques ou naturelles répétées, choisir une peinture de classe 1 ou 2.
Pour une peinture de façade (abrasion naturelle seulement), la classe 3 est suffisante.

  • Classe 1 : (très élevée) Surfaces intérieures fortement sollicitées.
  • Classe 2 : Conviens aux surfaces intérieures fortement sollicitées.
  • Classe 3 : Convient aux murs intérieurs et plafonds qui ne sont pas soumis à des frottements répétés.
  • Classe 4 et classe 5 : Faible résistance à l’abrasion. Convient aux plafonds.

Quelle peinture pour mur et plafond ?

peinture plafond

Pensez simplement à choisir une peinture moins liquide et de classe 4 ou 5 les plafonds, et une peinture à séchage plus rapide pour les sols et murs.

Soyez attentif aux émissions de COV des peintures que vous choisirez pour vos pièces à vivre, en particulier les chambres.

Pour les pièces humides, une peinture hydrofuge et lessivable s’impose.

Si vous repeignez par dessus un mur sombre ou à motifs et voulez obtenir un blanc immaculé : collez un papier à peindre ou préparez-vous à passer plusieurs couches.

Quelle peinture pour repeindre un sol ?

peinture sol

Tous les sols, à l’exception du lino/PVC et de la moquette peuvent être peints.

Pour les sols, optez pour une classe 1 à 3 de peinture.

Il existe des peintures sol pour tous les types de revêtements : choisissez consciencieusement la peinture spécifique et renoncez à tout prix à une peinture murale « moins chère » ; elle ne résistera pas 1 semaine !

Attention également à la sécurité : la peinture pour sol est antidérapante.

Les peintures de sol acryliques ne conviendront évidemment pas aux pièces humides ni garages.

Pour les sols intérieurs béton, devenus très tendance, il existe des peintures béton purement fonctionnelles comme des peintures déco à effet béton ciré ou avec des paillettes…

Pour repeindre un carrelage, on conseillera d’appliquer d’abord un primaire d’accrochage avant la peinture pour sol. Le primaire d’accrochage a l’avantage de rendre la peinture plus résistante et le résultat plus harmonieux. Si vraiment vos joints de carrelage sont un problème, vous pouvez également appliquer un enduit de lissage sur toute la surface.

Pour repeindre un parquet vous pourrez soit repeindre avec une peinture parquet 100 % couvrante, soit appliquer une peinture céruse ou lasure, qui mettra en valeur les veines du parquet et donnera un effet vieilli très scandinave et chaleureux.

Notre conseil : il existe des vernis durcisseurs pour peinture de sol. Si vous n’êtes pas sûr de la résistance de la peinture que vous avez choisie (classes supérieures à 3), n’hésitez pas à en appliquer une couche.

Pour les allées de sols de garage ou de stationnement prévoyez une peinture lessivable et spéciale anti taches d’huile ou de caoutchouc.

Pensez à l’environnement lorsque vous choisissez votre peinture de sol extérieure…

III. Comment peindre soi-même sa maison : organisation d'un chantier de peinture

Comment peindre un mur en blanc ? Comment peindre une chambre ? Un salon ? Une cuisine ? Une salle de bain ? Y a-t-il un coup de pinceau particulier pour une peinture murale ? Comment peindre une maison neuve qui n’a jamais eu de couleurs aux murs ?...

Bien souvent l’ampleur de la tâche paraît insurmontable, a fortiori si on a une grande surface à peindre, y compris de plafonds !

Avec un bon équipement et un minimum d’organisation, vous verrez qu’un chantier de peinture à faire soi-même peut se conclure assez rapidement, sans crampes ni tendinites.

Vous pendrez même plaisir à laisser parler votre créativité avec des touches de couleur, des frises décoratives, du pochoir, des effets chiffon ou éponge, des mariages de couleurs et de textures qui vous ressemblent et personnaliseront votre intérieur.

repeindre sa maison

Combien de temps pour peindre une pièce ?

Pour une chambre de taille moyenne, murs et plafond, comptez de 2 à 4 jours, temps de séchage compris.

Comment repeindre une pièce, étape par étape

  1. Calculez la quantité de peinture nécessaire
  2. Choisissez votre peinture (matière, couleur, effets…)
  3. Équipez-vous et installez des escabeaux ou échafaudage (pour peinture de plafond, certains préfèrent travailler couchés sur le dos)
  4. Protégez le mobilier et le sol, ainsi que les plinthes, fenêtres, portes…
  5. Préparez les murs et nettoyez : bouchez les trous à l’aide d’un enduit, séchez, poncez et dépoussiérez soigneusement.
  6. Commencez toujours par le plafond, puis les murs, puis les plinthes.
  7. Peignez d’abord les angles, sur un mètre carré.
  8. Faites un passage dans un sens, puis la deuxième passe moins épaisse dans l’autre. Travaillez en bandes latérales jusqu’à ce que le plafond soit entièrement peint. 
  9. Appliquez la sous couche + séchage + couches suivantes
  10. Respectez le temps de séchage avant de peindre vos motifs décoratifs, bandes ou pochoirs.
  11. Faites les finitions et éventuellement vernis ou cire de finition
  12. N’attendez pas que la peinture ait complètement séché pour retirer le scotch de masquage : si la peinture est trop épaisse, vous risqueriez d’éplucher des morceaux de peinture.
  13. Refermez bien vos pots de peinture et s’il vous en reste, inscrivez sur le couvercle la date du chantier : une peinture se conserve généralement 1 an après ouverture.
  14. Nettoyez le chantier. Nettoyez bien vos pinceaux et brosses et laissez-les sécher à plat.
  15. Aérez soigneusement la pièce, au moins 48 heures.

Pourquoi mettre une sous-couche avant de peindre ?

Il y a une étape à laquelle vous ne pourrez pas échapper : la sous-couche !

C’est une étape indispensable pour le rendu final de vos travaux de peinture.

C’est elle qui unifiera votre mur ou plafond et vous donnera le résultat escompté.

choisir couleur peinture

Les règles pour choisir la couleur d’une peinture

  • Ne choisissez pas une teinte sur écran ou sur papier : demandez un échantillon et faites le test sur votre mur : avec la luminosité de la pièce et votre mobilier, cela peut être utile.
  • N’ayez pas peur des couleurs foncées : les couleurs soutenues apporteront plus de caractère à votre pièce.
  • Des touches de couleur plutôt qu’une pièce monobloc ou un arlequin : jamais plus de 3 couleurs par pièce, 2 idéalement.
  • Pensez à la couleur du sol : il faudra l’assortir à la couleur de la peinture murale. La couleur du sol va se refléter sur les murs, et inversement.
  • Méfiez-vous des modes et tendances : ce n’est pas un critère suffisant de choix.
  • Ne vous fiez pas au libellé de la couleur ! : « taupe » étant l’exemple ultime

Comment calculer la surface de peinture ?

Comment calculer la surface de peinture et comment calculer surface à peindre sont deux opérations différentes !

Sur les pots de peinture, le fabricant indique toujours le rapport litres/surface : généralement le fabricant est un peu optimiste et vous devrez prévoir une marge d’environ 15 % (si vous achetez une quantité importante de peinture, assurez-vous auprès du vendeur que vous pourrez rapporter les pots non ouverts et non utilisés.).


Exemple :
Un salon de 2 murs de 5 mètres sur 3 et 2 murs de 3 mètres sur 3 : ((5*3)+ (3*3))*2 = 48 m²
Avec un plafond de 5 mètres sur 3 = 15 m²
Surface à peindre : 48 m² + 15 m² = 63 m²
Moins une porte de 2m40 par 90 cm et une baie vitrée de 2,50 m sur 2 m : - ((2,5*2)+ (2,40*0,90)) = 7,16 m²
Surface-ouvertures : 63 m² – 7,16 m² = 55,8 m²
Multiplié par 2 couches : 55,8*2 = 111,6 m².
Si la peinture couvre 10 m² par litre, vous aurez besoin de 111,6/10 – 11,2 litres de peinture.
Auxquels vous ajouterez les 15 % de marge : 11,2 +15 % = 13 litres environ
.

Comment peindre un carrelage ? Un sol ?

peindre carrelage

Utilisez des chaussons de peintre pour ne pas risquer de peindre les autres sols avec vos semelles de chaussures.

Préparez le sol : il doit être propre, sec et sain. Dégraissez au besoin et poncez légèrement pour égrener la surface et faciliter l’accrochage.
Appliquez au besoin une sous-couche d’accrochage (ou enduit de lissage).

Utilisez le rouleau télescopique pour ne pas vous blesser le dos.

Peignez par petites zones de 1m2 environ

Appliquez un vernis protecteur pour sol.

Attention : souvenez-vous de commencer par le coin opposé de la porte,
pour pouvoir quitter la pièce à la fin !

Quel pinceau utiliser ?

  • Pinceaux plats : recommandé pour peindre des petites surfaces et de finition pour vernir, laquer ou lasurer ou vitrifier les parquets
  • Pinceaux pointus : pour les travaux de précision : angles, moulures…
  • Brosses rondes : pour les surfaces irrégulières comme le crépi.
  • Brosses rectangulaires : pour remplir les joints des murs en brique.
  • Pinceaux pour radiateurs : pour les radiateurs en fonte
  • Rouleaux : se choisissent en fonction de la longueur des poils et de leur composition : à poil long en polyamide ou en microfibre pour l’acrylique, à poil court en mousse pour le glycérol, rouleau de laquage pour la laque… Le rouleau permet de peindre les grandes surfaces, 3 fois plus vite que le pinceau !
  • Pistolet à peinture : assez peu utilisé autrement que par les professionnels qui en maîtrisent le geste technique, il permet de gagner un temps considérable en pulvérisant la peinture sur de très grandes surfaces.
  • Le manche télescopique : indispensable pour la peinture de plafond et de sol, pour ne pas se blesser.

IV. Peintres en bâtiment : les tarifs horaires 2020

peintre pro

Les peintres, qu’il s’agisse d’une entreprise de peinture ou d'un peintre autoentrepreneur artisan, facturent rarement leur travail au m², mais au temps de chantier, car selon les tâches à réaliser, le temps passé au mètre carré peut varier du simple au quintuple (préparation, rebouchage, couches, finitions…).

Les peintres facturent généralement leur service avec fourniture, et obtiennent la peinture à un prix meilleur marché que les particuliers.

En fonction de la zone géographique le tarif horaire d’un artisan peintre varie de 20 € à 45 €, jusqu’à 120 € de l’heure (pour des tâches très techniques).

Tarif horaire peintre autoentrepreneur moyen en 2020 : 48 €
Les frais de déplacement d’un peintre en 2020 : 20 à 150 € selon la distance.

V. Repeindre sa maison : tarifs et devis peinture

Quel prix pour repeindre une chambre ? Quel prix pour repeindre un plafond ? Voici quelques devis peinture.

Exemple de devis peinture : tarif par pièce

  • Prix pour peindre un salon de 85 m² : 2 125 €
    Protection
    Lessivage
    1 sous-couche et 2 couches
  • Prix pour peindre un couloir de 18 m² : 630 €
    Lessivage
    Rebouchage
    Ponçage
    1 sous-couche et 2 couches
  • Prix pour peindre une chambre de 40 m² : 880 €
    Lessivage
    1 sous-couche et 2 couches
  • Prix pour peindre une cuisine (murs et plafond) : 760 €
    Protection
    Lessivage
    1 sous-couche et 2 couches

VI. Prix des fournitures pour peindre

Liste des outils et équipements pour la peinture

pinceau peinture
Bac à peinture avec grille d’essorage8-10 €
Bâches de protection1-10 €
Combinaison de peintre5-30 €
Enduit de rebouchage10-20 € le kilo
Masque suivant la peinture utilisée15-100 €
Mélangeur8-20 €
Perche télescopique20-70 €
Rouleaux et recharges5-20 €
Ruban de masquage1-5 €
Assortiment de brosses et pinceaux2-20 €
ChiffonsEnviron 30 € le carton de 10 kilos
ÉchafaudageÀ la location
Escabeau15-200 €
Lunettes de protection2-10 €
Pistolet à peinture70-1500 €
Solvant et récipient pour nettoyer vos outils1-5 €
Spot de chantier20-70 €
Brosse pour nettoyer5-10 €
Lessive St-Marc pour dégraisser et nettoyerEnviron 10 € le carton
Éponge végétale pour gros travaux3-10 €
Papiers abrasifs0,50 à 5 € la feuille
Spatules3-15 €

Peinture et taux de TVA

Le taux de TVA pour la main d’œuvre des travaux de peinture est de 20 % (taux normal) dans le neuf ou 10 % (intermédiaire) pour une résidence principale de plus de 2 ans et sous réserve de faire appel à un professionnel.

En ce qui concerne le matériel, la TVA de 20 % sera appliquée à votre peinture et vos outils si vous les achetez vous-même, contre 10 % en passant par le pro.

VII. Prix d'une peinture de façade

Comment choisir sa peinture extérieure ?

La peinture extérieure est sans aucun doute celle qui est la plus exposée : pollution, éléments climatiques, UV, projections, etc.

En matière de teinte pour vos façades murs, toit ou volet, vous n’avez pas toutes les libertés. Si votre habitation se trouve à proximité d’un monument historique, le choix sera d’autant plus restreint !

Si vous êtes en lotissement ou copropriété, il vous faudra également vous référer au cahier des charges.
Consultez-les toujours en mairie avant de vous lancer dans les travaux de peinture extérieure.

Attention

Attention au choix des couleurs : les règles d’urbanisme de votre commune régissent l’aspect extérieur des maisons et interdisent certaines couleurs.

Comment peindre la façade de sa maison ?

peindre façade

Les éléments se sont déchaînés, les années ont passé, et votre façade a grandement besoin d’être rafraîchie ?

Repeindre sa façade n’est pas en soi un chantier difficile, mais en raison du travail en hauteur et de l’équipement nécessaire (échafaudages, nettoyeur haute pression, harnais de sécurité…) il est au final beaucoup plus rassurant et beaucoup moins coûteux de faire réaliser la peinture de façade par un professionnel.

  • Selon votre mairie, vous pourriez avoir besoin de déposer une déclaration préalable de travaux et une autorisation de montage d’échafaudage avec jambes de force et sanglage
  • L’ancien revêtement peut devoir être retiré et gratté. Le mur doit être préparé et nettoyé avec un nettoyant façade haute pression ou sablage. Les fissures doivent être comblées préalablement à la peinture, il convient de traiter la façade avec un anti-mousse et de protéger les huisseries.
  • Si la façade donne sur la voie publique, des précautions de sécurité et de dégagement et marquage de circulation doivent être prises, sous votre responsabilité en cas d’accident
  • Une sous couche façade dite fixateur de fonds doit être appliquée
  • La peinture est idéalement appliquée au pistolet à peinture.
  • Un enduit ou couche de finition peut devoir être appliqué.
  • Il faudra nettoyer le chantier dans le respect de l’environnement.

Le prix d’une peinture de façade se calcule toujours avec les étapes préliminaires :

Dépose d’un ancien revêtement 5 € à 10 €/m².
Remise en état d’un support trop abîmé10 € à 20 €/m².
Pour faire repeindre ses volets par un peintre pro, comptez 200 à 500 € la rénovation et peinture de volet bois
L’hydrogommage des volets par un professionnel vous coûtera 25 € le m²

En conclusion, récapitulatif de nos conseils

Les travaux de peinture peuvent changer du tout au tout le style de votre maison. Un coup de rouleau ou de pinceau, et votre maison est rajeunie de 20 ans, prend immédiatement de la valeur, ou s'adapte à votre style et vos goûts personnels.

Considérés comme des travaux d'embellissement, les travaux de peinture ne sont pas du gros oeuvre, et pourtant ils sont capables de faire toute la différence !

Voilà pourquoi il ne faut pas sous-estimer leur importance : du choix des couleurs au choix du type de peinture adapté au support, en passant par la préparation des murs et les techniques de pose de peinture, vous pouvez avoir un résulta flambant neuf ou un travail qui manque de soin, et tout simplement bon à refaire.

Là ou vous passerez peut être 4 jours à repeindre une pièce (et vous faire une tendinite parce que vous utilisez le mauvais équipement), un artisan peintre professionnel pourra faire le travail en 1 ou 2 journées seulement, le savoir faire en plus !

Pour votre sécurité, pour le respect de la réglementation et des règles de l'art, et pour la longévité de votre projet : faites appel sans hésiter à un professionnel ou entreprise de peinture. 

Obtenez 5 devis gratuits pour vos travaux de peinture

Service Gratuit & Rapide. N'oubliez pas de sélectionner les artisans en fin de formulaire.

Vos informations


* champs obligatoires

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Nos autres articles