Guide de prix véranda : matériaux, tarifs, devis et conseils

Comment choisir une véranda ? Guide des prix 2019
4.3 (86.33%) 98 vote[s]

Prix de veranda

Découvrez dans ce guide toutes les dernières informations, comparatifs, conseils d'achat, devis et tarifs 2019 sur les vérandas :

I. Le prix des matériaux de véranda

1. Les différents matériaux de véranda

La véranda est l’un des travaux d’embellissement préférés des propriétaires de maisons : non seulement elles agrandissent une maison, apportent bien-être, confort et charme à leur bien, mais elles augmentent significativement la valeur d’une propriété. Le prix d’une véranda est un investissement, mais celui-ci valorisera votre bien immobilier.

Il existe de nos jours des styles de vérandas allant des plus classiques et traditionnelles aux plus contemporaines, faisant appel à des matériaux de plus en plus durables et résistants, faciles à entretenir. Les vérandas à panneaux ou toit modulables permettent également de transformer facilement une terrasse ouverte en patio chauffé pour l’hiver !

La véranda est un atout charme et confort indétrônable. C’est également l’un des travaux d’extension de maison les plus rapides à entreprendre.

La forme et le style d’une véranda sont aujourd’hui déclinables à volonté, mais bien choisir quelle véranda accolée à sa maison est très important. Une faute de goût ou une erreur dans le choix des matériaux, et la perle de votre jardin pourrait se transformer en « verrue » !

Parmi les types de vérandas les plus prisés :

  •  la véranda contemporaine, mono pente et extra lumineuse
  • la véranda/jardin d’hiver, entre patio d’hiver et serre de jardin
  • la véranda victorienne, chic et classique
  • la véranda intégrée à la maison, pièce à vivre ouverte sur l'extérieur

A/ Les vérandas en aluminium

Véranda aluminium

L’aluminium est un matériau résistant et léger, bon marché, qui permet de fabriquer des vérandas de formes variées. Cependant c’est un matériau peu isolant, et pour une véranda en aluminium que vous souhaiteriez utiliser comme patio l’hiver, il faudra ajouter une couche supplémentaire d’isolation, sur un modèle de véranda en aluminium de haut de gamme.

Les vérandas en aluminium se trouvent facilement et sont rapides et faciles à installer. Mais évitez autant que possible les vérandas en aluminium pas cher : l’aluminium utilisé sera trop léger et fragile.

L’aluminium ne rouille pas, aussi la structure durera longtemps sans problème de corrosion. L’entretien est facilité. On trouve facilement des pièces de rechange pour les réparations.

Attention, si vous voulez couvrir votre toit de véranda du même matériau que votre toiture, la véranda en aluminium ne supportera pas ce poids. Ni les vitrages trop épais ou lourds au-dessus.

Comptez environ 20 000 €  pour le prix d’une véranda en aluminium de 20 à 25 m².

Soit environ de 900 à 1000 € le m².

B/ Les vérandas en bois

Avec son look très chaleureux, la véranda en bois donnera un aspect « chalet » à toutes les propriétés. Elle s’adaptera également très bien à votre paysage, en particulier si vous avez des arbres plantés sur votre terrain.

Le bois est un excellent isolant, qui résiste très bien aux variations climatiques, à condition de l’entretenir correctement et régulièrement.

Très solide, le bois se marie très bien à la pierre si votre maison est d’architecture traditionnelle. Mais rien n’empêche de l’associer à une maison contemporaine avec un bardage de bois !

Le bois a des propriétés isolantes, vous pourrez donc facilement transformer une véranda en bois accolée à votre maison en pièce supplémentaire à vivre. Vous pourrez également en couvrir le toit sans problème de poids.

Les vérandas en bois peuvent rapidement grimper en budget. Le budget varie considérablement d’une essence à l’autre. Prévoyez également un petit budget annuel ou bisannuel pour l’entretien et la protection du bois.

Généralement ce sont des entreprises ou artisans spécialisés qui installent les vérandas en bois, avec des outils de levage.

Véranda en bois


Comptez de 20 000 à 35 000 €  
pour le prix d’une véranda en bois de 20 m². 

(Il est possible de faire construire une véranda en bois pour moins cher, mais elle ne sera pas nécessairement très résistante et aura une longévité plus courte.)

Soit environ de 1200 à 1700 € le m², selon l’essence de bois.

C/ Les vérandas en acier

L’acier remplace aujourd’hui le fer forgé dans la construction des vérandas traditionnelles de style victorien. Les vérandas en acier accolées aux maisons sont souvent des aménagements hauts de gamme qui augmentent la valeur d’une maison en cas de revente.

Mais les vérandas en acier peuvent également avoir un look plus « industriel » pour s’associer aux maisons d’architecture contemporaine ou rénovée dans un esprit « loft ».

Les principaux inconvénients d’une véranda en acier sont son besoin de traitement anticorrosion et son prix : l’acier est le plus cher des matériaux de construction pour une véranda.

L’acier est un matériau très robuste dont la résistance est incomparable : la structure d’une véranda en acier pourra supporter toute sorte de matériaux de bardage ou de toiture. L’acier sera par exemple idéal pour les vérandas de très grande taille.

En termes d’isolation, l’acier conduit le froid : il est possible de l’isoler, mais ce ne sera jamais un matériau idéal pour une véranda comme pièce à vivre l’hiver.

L’acier est également un matériau qui peut souffrir de problèmes de rouille : il faut le traiter avec une peinture antirouille et renouveler sa protection.

Véranda acier


Comptez de 40 000 à 5000 €  
pour le prix d’une véranda en acier de 20 m².

Soit environ de 2000 à 2500 € le m².

D/ Les vérandas en PVC

Les vérandas en PVC sont indiscutablement les moins chères du marché, encore moins chères que l’aluminium.

Le PVC a l’avantage d’être un bon isolant thermique (été comme hiver), déclinable en formes et en couleurs. Il offre donc une certaine souplesse de style.

Toutefois il donnera difficilement du cachet à votre maison. Il résistera également beaucoup moins longtemps que l’acier ou le bois et vieillit assez mal : décoloration, corrosion...

Très facile à entretenir, le PVC évitera également les problèmes de condensation à l’intérieur de votre véranda.

Le PVC convient aux vérandas de petite taille, mais ne supportera pas de charge trop lourde.

véranda pvc

Comptez de 15 000 à 20 000 €  pour le prix d’une véranda en PVC de 20 m².

Soit environ de 750 à 1000 € le m².

Pergola, patio ou véranda ?

On confond bien souvent les trois !

  • Un patio est une structure avec terrasse ou dalle, de 1 à 4 pans, sans toit. Généralement le patio n’est pas accolé à la maison. Il s’agit simplement d’un espace protégé du soleil pour profiter de son jardin en été.
  • La pergola est pourvue de poutres horizontales soutenues par des colonnes avec une toiture. Dans ce cas, elle est dite autoportante. Elle n’a pas de pans sur les côtés. Certaines sont adossées à la terrasse. Les pergolas sont généralement beaucoup plus petites (maximum 15-20 m²).
  • La véranda est une pièce qui prolonge la maison, tout en n’étant pas nécessairement une pièce à vivre, mais plutôt une pièce d’appoint ou saisonnière. Contrairement à la pergola, ouverte sur les côtés, la véranda est close par un vitrage et isolée thermiquement (de la chaleur et parfois du froid).

Selon la taille en deçà ou au-delà de 40 m² il faudra une déclaration de travaux ou un permis de construire pour une véranda. Une pergola ne nécessite une déclaration de travaux que si elle dépasse 20 m² au sol.

Dans le match pergola vs véranda, la pergola est idéale si l’on souhaite simplement profiter d’un espace ombragé l’été. La véranda est conçue pour être utilisée toute l’année, et sa construction est plus lourde.

2. Tableau comparatif des vérandas : quel matériau choisir ?

Aluminium

Bois

Acier

PVC

Avantages

Léger

Résistant

Économique

Antirouille

Peu d’entretien

Longévité

Look chaleureux

Résistant

Très bon isolant thermique

Possibilités de couverture

Résistant

S’adapte à tous les styles

Prix

I​nconvénients

Isolation

Ponts thermiques

Pas de couverture sur le toit

Prix

Entretien régulier

Installation par un pro

Prix très élevé

Corrosion

Isolation

Longévité

Prix d'une véranda au m2

Prix d’une véranda en aluminium :

900 à 1000 €
le m2


Prix d’une véranda en bois :
1200 à 1700 € 
le m2

Prix d’une véranda en acier ou fer forgé :

2000 à 2500 €
le m2


Prix d’une véranda en PVC :

700 à 1000 €
le m2


Quel matériau choisir pour une véranda ?

Il est généralement conseillé de choisir un matériau qui s’adapte à l’architecture de votre maison, pour ne pas la dénaturer.

Toutefois rien n’interdit le mélange des genres, à condition qu’il soit fait avec goût (une véranda « chalet suisse » accolée à une maison ultra contemporaine ne sera pas du meilleur effet !).

La plupart des sites protégés imposent des vérandas en acier, tandis qu’en montagne, les Bâtiments de France réclament l’utilisation du bois. Renseignez-vous auprès de votre commune : le PLU est incontournable.

De même selon votre projet, le matériau à toute son importance, à la fois en termes de budget et de longévité : si vous voulez une véranda permanente optez pour du bois ou de l’acier, ou un mélange bois/acier ou maçonnerie/bois, maçonnerie/acier, avec une extension de couverture de toit.

Au contraire, si vous voulez une véranda pour 10 ans, le temps d’entreprendre une véritable extension de votre maison, orientez-vous vers le PVC ou l’aluminium. Ils vous coûteront moins cher et seront plus légers à démonter.

A retenir

L’aluminium équipe près de 95 % des vérandas : léger, facile à poser, facile à entretenir et esthétique, avec un bon rapport qualité-prix pour une véranda. Mais il est peu isolant et vous aurez plus de mal à apprécier votre véranda en hiver.

Si vous préférez les vérandas à ossature et charpente bois vous profiterez de leurs performances accrues en termes d’isolation.

Les vérandas en acier permettent à peu près tout, que ce soit en style et en usages. Seul le budget pourrait vous freiner. De manière générale, vous obtiendrez le meilleur rapport qualité-prix pour une véranda en utilisant une structure de véranda en kit en aluminium que vous compléterez avec des éléments d’isolation et de maçonnerie ou de menuiserie.

3. Le vitrage de véranda

Vitrage véranda (C) Vérandas Rideau

Toutes les vérandas ont cela en commun que leurs façades sont vitrées sur au moins 3 côtés, et parfois en toiture.

Le vitrage que vous choisirez devra être adapté au climat dans lequel vous vivez et aux usages (hiver/été).

En façade, on choisira un double vitrage à isolation thermique renforcée par exemple. Les façades exposées au nord n’auront pas besoin d’un verre avec protection solaire aussi importante, alors que celles orientées plein sud devront opter pour un verre filtrant UV pour ne pas que votre véranda se transforme en four !

Il existe des vitrages « auto nettoyants » pour vérandas dont les films de protection espacent les nettoyages des verrières (ils n’en dispensent jamais complètement).

Très important : pour lutter contre les ponts thermiques, tous les joints des vitrages devront être équipés de profilés ad hoc.

Il existe des vitrages teintés, miroirs, isolants, anti buée… En voici quelques-uns :

  • Le vitrage à isolation thermique renforcée (VIR) : limite les déperditions d’énergie 
  • Le vitrage à contrôle solaire : évite la surchauffe 
  • Le vitrage antieffraction : verre renforcé pour lutter contre les effractions
  • Le vitrage acoustique : isolant phonique, pratique contre le bruit le la pluie
  • Les stores manuels ou électriques, en voile ou en matériau rigide

> Le prix du vitrage pour véranda simple tourne en moyenne autour de 75 € le m2.

Le prix d'un double vitrage pour véranda est de 150 à 180 € le m2.

Le prix d'un vitrage anti-effraction pour véranda commence à 200 € le m2.

> Le prix d'un vitrage renforcé à lame argon pour véranda commence à 280 € le m2.

II. Comment choisir sa véranda

Au moment de choisir votre véranda, voici les principaux critères de sélection :

  • le budget (de 700 à 2500 € le m²) : tout le monde veut une véranda pas chère mais les prix des vérandas sont proportionnels à leurs qualités
  • le style d’architecture de votre maison (traditionnelle ou contemporaine)
  • l’usage : (été seulement, jardin d’hiver, patio ombragé, pièce à vivre…)
  • le terrain pour véranda (stable ou une dalle doit-elle être aménagée)
  • les dimensions (au-delà de 40 m², un permis de construire est indispensable)
  • la toiture (avec ou sans prolongation de toiture)
  • le vitrage (verre ou polycarbonate)
Véranda acier

On construit en France chaque année plus de 80 000 vérandas, pour un prix moyen de véranda autour de 24 000 € : c’est dire si ce type d’extension de maison à la cote. Mais tous les types de vérandas ne s’adaptent pas à tous les projets, aussi convient-il de bien définir votre cahier des charges avant de choisir votre véranda : l’investissement est conséquent et vous garderez votre véranda de longues années.

Le prix d’une véranda de 20m2 commencera à 20 000 € contre 25 000 € pour le prix d’une veranda de 30m2.

Le prix d’une veranda de 20m2 commencera à 20 000 €,
 contre 25 000 € pour le prix d’une veranda de 30m2.

1. Véranda en kit ou véranda sur mesure

C’est le budget véranda et les usages qui détermineront le type de véranda que vous achèterez : sur mesure ou en kit.

Une véranda en kit présente l’avantage de se poser plus rapidement, plus facilement, et souvent soi-même si on est bricoleur. Elle est moins chère et peut être achetée immédiatement en grande surface de bricolage. Les vérandas en kit sont en aluminium ou PVC et fournies avec une notice de montage. Certaines vérandas en kit sont garanties jusqu’à 10 ans. Il vous faudra un terrain plan et stable. Vous avez la possibilité de construire ou non une dalle.

Bien que l’offre de vérandas (types, formes et matériaux) soit de plus en plus large dans les catalogues des constructeurs, si vous avez des besoins particuliers vous pouvez faire appel à un vérandaliste, un constructeur industriel ou un artisan menuisier pour vous construire une véranda sur mesure.

Véranda en kit

> Le prix d’une véranda de 10m2 en kit est de 2500 € environ.
> Le prix d’une véranda de 20 m2 en kit est de 7000 € maximum.
(Ces tarifs sont hors pose ou terrassement.)


Pour les services d’un professionnel pour l’installation, comptez de 30 à 40 € le m² bien que de nombreux artisans proposent un forfait aux alentours de 500 €.


Le prix d’une véranda sur mesure commence à 1200 € le m² et peut monter jusqu’à 10 fois plus cher pour une véranda personnalisée.

Petite mise en garde : si les vérandas en kit sont moins chères, c’est aussi parce qu’elles sont beaucoup moins résistantes, beaucoup moins isolées et que leur durée de vie est beaucoup moins longue.

Économiser à l’achat pourrait, sur le long terme, vous revenir plus cher si vous devez changer de véranda tous les 5 ans ou vous ruiner en chauffage !

2. La toiture de véranda

Comme toute construction, la véranda a une zone particulièrement délicate : son toit. C’est par le toit que se perd la chaleur ou qu’elle entre ! Selon l’usage prévu pour votre véranda, il faudra veiller particulièrement à isoler et/ou à couvrir le toit.

Prolonger la toiture de votre maison au-dessus de votre véranda est la meilleure façon d’intégrer cette dernière à l’ensemble architectural.

Toutefois, n’essayez pas de couvrir une véranda en aluminium avec de l’ardoise : elle s’effondrerait !

Si vous misez avant tout sur la luminosité, garder un toit en verre est faisable, mais l’isolation en pâtira. Il existe des toits en verre avec panneaux d’ombrage ou d’isolation (assez chers...)

Vous avez également la possibilité d’opter pour un toit plein et couvert avec des puits de lumière ou des fenêtres de toit, souvent composé de plusieurs matériaux.

Toiture véranda inclinée
Toiture plate véranda
  • Le toit de véranda incliné : il permet de conserver une harmonie esthétique avec le reste de l’habitation
  • La toiture de véranda plate : la toiture plate permet l’évacuation des eaux de pluie, assurée par des descentes intégrées dans les poteaux de la véranda. La toiture plate, opaque, est constituée d’épais panneaux d’isolation thermique et acoustique, recouverts d’une membrane d’étanchéité. Les toitures plates nécessitent une protection : lames brise-soleil ou stores
  • Le toit de véranda en pointe : la toiture pointue d’une véranda en aluminium avec chevrons tubulaires rappelle les charpentes en bois. Les chevrons IPN ont un design qui donne à la véranda un look industriel
  • La toiture de véranda en verre : la toiture vitrée donne l’impression de vivre en pleine nature. Elle optimise les apports solaires en hiver. Le double vitrage à isolation thermique renforcée doit impérativement être feuilleté pour éviter les éclats en cas de chute d’objet sur le toit. Stores antichaleur indispensables l’été. Le verre est lourd, donc incompatible avec les structures de véranda en PVC ou aluminium. Le verre renforcé est très cher
  • Le toit de véranda mixte : c’est la tendance. Des toitures de véranda qui combinent panneaux vitrés et opaques, entre luminosité et performances thermiques. Les panneaux appelés « sandwichs », sont plus ou moins épais selon le degré d’isolation requis
  • Le toit de véranda polycarbonate : des panneaux épais et isolants, légers et transparents. Meilleurs isolants, mais assez peu résistants dans le temps et sous le soleil
  • La toiture véranda solaire : permet de produire de l’électricité. Leur installation peut être subventionnée par le Crédit d’Impôt à la Transition Energétique et divers dispositifs de rénovation thermique, sous réserve de certaines conditions. Pente minimum de 15 à 30 °, et surface minimum de 21 m².

Prix des toitures de véranda :

> Les panneaux de polycarbonate coûtent 30 € le m².
> Les panneaux sandwich coûtent 45 € le m².
> Les panneaux de verre valent de 100 à 500 € le m².
> Les panneaux photovoltaïques reviennent à 1 000 € le m².

3. Le chauffage pour véranda

Chauffage au sol véranda

Outre l’isolation, capitale pour profiter de sa véranda toute l’année, se pose la question du chauffage de véranda. À moins de vivre dans une région particulièrement chaude, il sera difficile, même avec une bonne isolation, de prendre un repas sous la véranda l’hiver sans avoir prévu de système de chauffage !

Les systèmes de chauffage de véranda sont exactement les mêmes que ceux utilisés dans la maison : la géothermie, la climatisation inversée, les radiateurs basse consommation, le poêle, le plancher chauffant basse température…

Le plus simple est encore de relier votre système de chauffage de maison à votre véranda, en installant des convecteurs de chaleur supplémentaires dans cette « pièce ».

En quel cas, le sol de votre véranda a son importance : difficile de chauffer une véranda sur un sol nu. Il vous faudra une dalle.

La ventilation de véranda fait aussi partie des points incontournables. Pensez-y.

> Prix d’un plancher chauffant de véranda :
> Entre 40 et 60 € le m² pour un système classique.
> Entre 50 et 70 € par m², pour un système réversible (qui rafraîchit l’été).

III. Les prix de pose de vérandas

Le prix de pose d’une véranda varie du simple au... décuple : il est fonction du matériau, de la surface, des équipements, de la complexité du projet (chauffage, toiture…)

Le coût d’une véranda est donc à envisager selon l’addition des opérations et améliorations à apporter.

1. Comment estimer son budget véranda ?

Le prix pour construire une véranda tient compte de plusieurs éléments, en sus du prix de la véranda elle-même :

  • Travaux d’électricité et de plomberie pour éclairer et équiper sa véranda : 30 % du prix d’achat de la véranda
  • Budget agencement et stores : il faudra équiper votre véranda avec un salon de jardin, une table et des chaises et des stores roulants…
  • Travaux de maçonnerie : pour une dalle, ou une partie maçonnée de votre véranda. Environ 1500 € pour 20 m².
  • Travaux d’isolation et de chauffage
  • Prestation d’un architecte ou vérandaliste

2. Exemples de devis de vérandas

  • Comptez un minimum de 1000 € du m² pour le coût d’une véranda tout compris et « de base ».
  • Pour une véranda haut de gamme très bien isolée, on tournera davantage autour de 2000 € le m².
  • Pour une véranda en acier chauffée, avec des verres de sécurité et un éclairage sophistiqué comptez plus de 8000 € le m².
  • Une véranda sur mesure est 20 à 60 % plus coûteuse qu’une véranda standard.
  • Une véranda moyenne gamme de 20 m² coûtera entre 25 000 € (PVC) et 45 000 € (acier) hors options.
  • Une véranda bioclimatique de 20m2 coûte plus de 40 000 €. On ne construira pas de véranda bioclimatique en dessous de 20 m² (non rentable).
  • La véranda en vitrages polycarbonate alvéolaire coûte 62,30 € le m2.
  • Pour estimer le prix d’une véranda à toit ouvrant, il faut ajouter au prix de base de la véranda 30 % supplémentaires, plus les travaux d’électricité et éventuellement de menuiserie/maçonnerie.
  • Comptez 50 000 € pour une véranda piscine maçonnée de 20 m².
  • Devis véranda de 16 m2 maçonnée + acier, toiture en verre double vitrage, adossé à la maison : 17 950 € , découpés comme ceci :
    1. Travaux de terrassement et démolition de l’ancienne terrasse : 4500 €
    2. Création d’une nouvelle dalle isolée et pose de carrelage : 3300 €
    3. Réalisation de la structure de la véranda : 6500 €
    4. Montage de la toiture : 3200 €
    5. Pose de la porte PVC : 450 €
Véranda coulissante

3. Ou acheter une véranda ?

Il est possible de trouver des vérandas en aluminium en kit dans les grandes surfaces de bricolage. Vous trouverez facilement des vérandas en kit de petite taille dans les gammes véranda en kit Brico-Dépôt, véranda en kit Leroy-Merlin ou véranda en kit Castorama par exemple. Elles seront d’entrée de gamme et assez facile à monter soi-même. Ne vous attendez toutefois pas à trouver en kit une véranda couverte, isolée et aux pans mobiles ! Ce type de véranda est généralement abordable financièrement, mais vous n’aurez jamais du sur-mesure par cette voie.

Pour un projet d’envergure ou sur-mesure, vous devrez vous adresser soit à un artisan (menuisier ou charpentier) qui fabriquera votre véranda sur plan, de A à Z, soit à un professionnel de la véranda qui vous proposera de choisir en show-room ou sur catalogue parmi une large sélection de modèles à toutes les gammes de prix.

Les fabricants ou revendeurs de vérandas proposent également parfois de venir sur place prendre des mesures et de vous faire une proposition personnalisée.

A retenir

Assurez-vous dans tous les cas de faire appel à un prestataire qui dispose de la qualification Qualibat 9141 (société qui fournit et pose) ou 9142 (société qui fabrique et pose), vous vous assurerez ainsi d’être couvert par toutes les garanties professionnelles au cours de la construction de votre véranda.


Le label RGE (Reconnue Garant Environnement) sera également apprécié pour un artisan.

N’hésitez pas à comparer les devis et à faire jouer la concurrence pour obtenir les meilleurs tarifs possible, et les plus grandes garanties de qualité d’ouvrage. Cela peut prendre un certain temps.

Quelques fabricants et marques de vérandas 

N’hésitez pas à consulter les vérandalistes locaux.

  • Akena Vérandas : fabricant français de vérandas et pergolas en aluminium depuis 35 ans. Ses vérandas sont réalisées en aluminium à rupture de pont thermique totale, thermolaquée et labélisée Qualicoat et Qualimarine.
  • Clikit : Une gamme de vérandas aluminium et PVC en kit assisté : vous fournissez vos mesures, la marque réalise les plans et le devis, et vous assiste durant le montage, par téléphone, webcam et mail. Outre les vidéos de pose, chaque élément est numéroté et repéré sur un plan d’assemblage personnalisé, pour un montage facilité. 50 % d’économie en effectuant vous-même le montage.
  • Concept Alu : vérandas aluminium haute qualité, garantie 10 ans.
  • Grandeur nature : est un constructeur de vérandas en aluminium, qui propose des créations sur mesure.
  • Habitea : est un spécialiste de la menuiserie, qui propose notamment des vérandas sur mesure.
  • Komilfo : victoriennes, à pans ou à toiture plate, ces vérandas sont fabriquées par Alu Glas, fabrication de vérandas sur-mesure. Vérandas personnalisables avec la possibilité de créer de grandes ouvertures grâce à des châssis grandes hauteurs et grandes largeurs.
  • Le Vérandier, la marque de véranda de l’entreprise Tryba. Vitrage à haute isolation thermique ou volets roulants et dispose également d’un bureau d’études qui sera à même de monter chaque projet.
  • Lucien Longueville : la véranda à l’ancienne en acier par un maître artisan serrurier et ferronnier depuis près de 50 ans, qui perpétue le savoir-faire traditionnel de l’art du métal décoratif avec des vérandas à l’ancienne. Profilés en acier traités contre la corrosion et les intempéries, acier de haute qualité sablé, métallisé à chaud et revêtu d’une peinture de finition époxy très résistante... Victoriennes ou napoléonienne, style art nouveau ou art déco, ancien ou plus contemporain.
  • Rénoval : la véranda alu ultra-isolante. Premier concepteur-fabricant de vérandas à conception certifiée par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment, prouvant ainsi le niveau d’excellence de la gamme Vérand'énergie, qui compte parmi les plus isolantes du marché (jusqu’à 68 % d’économie de chauffage).
  • Reynaers : vérandas aluminium contemporaines, architecturales, traditionnelles ou « rétro ».
  • Vérandas Rideau : des vérandas en aluminium qui sont conçues prêt-à-poser, avec différentes options. Le seul vérandaliste français à s’être doté d’un banc d’essai testant les vérandas grandeur nature : toutes les agressions climatiques possibles y sont reproduites, pour garantir la robustesse, l’étanchéité et la longévité de la véranda.
  • Technal : des solutions « clef en main ». Bureau ou cuisine ouverte sur le jardin, bibliothèque, salle de jeu, SPA, piscine intérieure... la véranda Technal s’adapte aux nouveaux modes de vie.
  • Vérancial, la véranda 100 % française, fabrication locale et accompagnement dans la conception, la fabrication et l’installation de votre agrandissement. Les vérandas en aluminium sont construites sur mesure, avec la garantie des certifications les plus rigoureuses : systèmes de menuiserie testés et validés par le CSTB, profilés à isolation renforcée conformes à la norme NF...
  • Véranco : vérandas en alu en prêt-à-poser ou sur-mesure.
  • Vérand'Art : spécialisé dans la véranda en aluminium, matériaux sélectionnés parmi les meilleurs du marché, un accompagnement personnalisé pendant le projet et les certifications Qualibat et RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) de ses équipes.​
  • Véranda Marché : fabriquées par le plus grand constructeur anglais de vérandas et distribuées ensuite en France en kits vendus aux particuliers. Garanties 10 ans, ces vérandas en PVC sur ossature aluminium se caractérisent par un système de montage breveté, pour une pose la plus simple possible. La marque fournit un kit très complet avec la visserie, le silicone et les outils indispensables, vous livre la véranda prête à monter et vous explique le concept de pose à domicile. ​
  • Vie & Véranda : le spécialiste de la véranda en bois. Pour proposer des vérandas garanties 10 ans, la marque s’associe à des partenaires de qualité tels que Saint-Gobain pour ses vitrages ou Sherwin-Williams pour ses lasures bois et dispose des certifications Qualicoat (laquage), Cekal (vitrages) et PEFC (bois).

4. Prix de pose d'une véranda

Si vous achetez votre véranda auprès du vérandaliste la pose est généralement ou comprise ou forfaitaire.

Si vous achetez votre véranda en kit et que vous souhaitez faire appel à un artisan, comptez :

> 500 € pour le prix de pose d’une véranda en kit aluminium ou PVC simple.
> 30 à 45 € pour le prix de la main d’œuvre horaire d’un maçon.
> 40 à 65 € pour le prix de la main d’œuvre horaire d’un charpentier/menuisier ou couvreur.

Un poseur de véranda spécialisé et indépendant commence à 25€ de l’heure.

Si vous souhaitez économiser avec une pose de véranda pas cher, installez vous-même votre véranda en kit.

IV. Construction d'une véranda : les étapes de l'installation

1. Réglementation véranda

Formalités pour la construction d’une véranda :

  • Pour une véranda jusqu’à 40 m² (ce qui fait déjà une belle surface) vous aurez besoin d’une autorisation de travaux.
  • Un projet de véranda de plus de 40 m² nécessite d’obtenir un permis de construire pour véranda.
  • Dans tous les cas, vous devrez consulter et respecter votre PLU et les préconisations de réglementation propres aux vérandas.

Conséquences fiscales d’une construction de véranda

Construire une véranda augmente la surface cadastrale de votre bien immobilier. L’assiette de calcul des impôts locaux (taxe foncière) est, par conséquent, plus élevée. Les vérandas de moins de 20 m² sont exonérées. Pour les vérandas de grande taille, vous pouvez demander une exonération pendant deux ans. 

Votre véranda aura un impact sur plusieurs taxes calculées localement : 

  • la taxe départementale des espaces sensibles (TDES)
  • la taxe locale d’équipement (TLE)
  • la redevance d’archéologie préventive et la taxe pour le financement des Conseils d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement (TDCAUE)

TVA applicable pour la construction d’une véranda

Les travaux d’amélioration dans le cadre d’une rénovation permettent de bénéficier d’une TVA réduite à 10 % sur la main d’œuvre et les fournitures achetées par l’artisan pour l’aide à l’installation d’une véranda isolée. Certains travaux qui permettent une amélioration des performances énergétiques de l’habitat peuvent permettre de bénéficier d’une TVA réduite à 5,5 %.

Le prêt à taux zéro pour véranda ou la subvention pour véranda ne sont pas prévues, sauf à titre de rénovation importante.

2. Trouver un poseur de véranda

L’artisan ou le professionnel qui viendra installer votre véranda dépendra à la fois du matériau et de l’usage. Vous pouvez par exemple très bien installer vous-même une véranda en aluminium, mais une véranda en acier ou en bois devra être posée par une entreprise spécialisée.

Notez que la plupart des fabricants de vérandas vous proposeront une offre pour la pose ou vous adresseront vers des professionnels.

Selon que votre véranda a une simple fonction de patio ou qu’elle est prévue pour devenir une extension de pièce à vivre, vous n’aurez pas recours aux mêmes prestataires.

Pour une bonne isolation thermique, vous devrez faire appel à des maçons ou menuisiers par exemple. Pour l’extension de votre toiture sur la véranda, il vous faudra recourir aux services d’un couvreur. Si vous avez besoin de couler une dalle, une entreprise de maçonnerie devra également intervenir...

Si une piscine ou un spa doivent être installés dans votre véranda, il serait sage de recourir aux conseils d’un pisciniste.

Vous aurez également souvent besoin d’un électricien pour installer l’éclairage de votre véranda.

Enfin, si vous projetez une véranda en acier, en bois, ou de taille conséquente, les services d’un architecte seront conseillés pour assurer l’harmonie de votre maison.

C’est au travers de la mention RGE, « Reconnu Garant de l’Environnement », que les entreprises et artisans du bâtiment peuvent faire bénéficier d’aides et de subventions à leurs clients particuliers pour leurs travaux de rénovation énergétique. Pour bénéficier de l’écoconditionnalité, du Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE), du Prêt à Taux Zéro (EcoPTZ), des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE), et globalement de l’ensemble des subventions publiques, vous devez impérativement recourir à des entreprises RGE. Les entreprises QUALIBAT RGE sont des entreprises qualifiées qui ont fait la preuve de leur efficacité dans le domaine de l’amélioration énergétique. Elles ont reçu la mention RGE en plus de leur qualification, complétée d’un contrôle sur chantier réalisé par un auditeur extérieur indépendant.

3. Les étapes de l'installation d'une véranda en kit

Comme pour toute construction, la pose d’une véranda nécessite un terrain plan. Des travaux de nivellement de terrain ou de terrassement seront nécessaires.

Compter environ 1500 € pour un terrain de 20 m² pour le coût du terrassement de véranda.

  1. Une fois le terrain préparé ou la dalle posée, passez les câbles pour l’électricité
  2. Déballez votre véranda sur une bâche au sol et vérifiez que vous avez bien tous les éléments. Triez les pièces par ordre de pose et regroupez la visserie
  3. Commencez à monter la structure en commençant par la partie au sol
  4. Montez ensuite la structure de toit
  5. Assemblez les deux parties
  6. Placez toutes les vitres en faisant très attention à ce qu’elles soient parfaitement intégrées
  7. Jointez les vitres aux structures
  8. Procédez à la peinture ou au traitement anticorrosion
  9. Isolez votre véranda pour l’utiliser comme pièce à vivre (isolant, bardage...). Compter environ 60 € par m2 pour le prix d'isolation d'une véranda.
  10. Installez l’éclairage et les éventuels dispositifs de sécurité
Isolation toit véranda

4. N'oubliez pas la sécurité de votre véranda

Les vérandas sont un passage privilégié par les cambrioleurs, en brisant une vitre par exemple pour se frayer un passage pour accéder à votre domicile.

Une véranda avec vitrage basique, sans verrouillage ni système d’alarme ou éclairage extérieur vous expose à de grands risques de cambriolage.

Vitrage anti effraction véranda


Il existe plusieurs solutions pour protéger votre véranda.

  • Les volets électriques permettent de sécuriser votre véranda la nuit en augmentant la sécurité des vitrages
  • La porte d’accès extérieur peut être pourvue de verrous avec serrure multipoints
  • Un vitrage retardateur d’intrusion vous laissera le temps de prévenir les secours
  • Des vitrages antieffraction sont onéreux, mais renforceront encore davantage votre sécurité
  • Un éclairage extérieur pour véranda avec détecteur de mouvement et la pose d’un système d’alarme auront un effet dissuasif sur les cambrioleurs.

Les lampes de détection pour véranda 
coûtent de 25 à 90 € la pièce.
Le prix d’une alarme pour véranda va de 250 à 700 €.

Estimer le prix de votre véranda

Une véranda fait donc partie d'un projet global d'agrandissement de votre maison.

Avec une véranda sur mesure en acier ou en bois, vous pourrez prolonger votre toiture et ajouter à votre bien une véritable poèce à vivre ouverte sur l'extérieur, et ainsi donner une valeur supplémentaire à votre propriété en cas de revente. Terrassement, achat de la véranda, vitrage, couverture, isolation, chauffage : pour estimer le prix de votre future véranda avec précision, demandez des devis gratuits pour faire votre budget.

X

Questions ? Infos ? Avis ? (Inscription non obligatoire) 0 Commentaires